Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 May

Monsieur Chatastrophe

Publié par hydromielle  - Catégories :  #Lectures étrangères

398660.gif












 "Monsieur Chatastrophe" de Chris Pascoe

France Loisirs - 314 pages

Note : 04/10

Résumé :

Constamment malmené par un moineau irascible, incapable de faire usage d'une chatière et en danger permanent de combustion spontanée, Birmingham est un chat à qui manquent singulièrement toutes les qualités habituellement attribuées à la race féline : grâce, habileté, intelligence.
D'une catastrophe à l'autre, les tribulations de Birmingham nous prouvent - s'il en était besoin - que les chats n'ont pas trop de leurs neuf vies....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La vie de Brum commence mal....... sur une portée de cinq chats, il est le seul qui reste. Cette petite boule de poil, candidate à l'adoption, n'avait pas trouvé de "parents".

C'est donc l'auteur, Chris Pascoe, le frère de la maîtresse des parents de Brum (vous me suivez ?) qui décide de prendre avec lui ce petit chaton de quelques semaines.

Et Brum s'est révélé être un chat ... hum.... comment dire ?? très différent des autres matous que l'on a l'habitude de voir. Celui ci est la poisse incarnée. Ce chat est une catastrophe ambulante.
Il met le feu à sa queue en s'approchant trop près de la théière, sa tête prend feu alors qu'il fait sa sieste devant le radiateur, il se fait piquer par une guêpe et plonge d'un balcon, il fait un vol plané et se retrouve accroché au toit d'une voiture, il se fait courser et attaquer par un oiseau... bref, Brum n'a pas de bol.

Ceci dit, il est attachant.

La façon dont l'auteur parle de ce chat est touchante. Les aventures qui lui arrivent carrément hallucinantes.
J'avais déjà côtoyé des personnes qui étaient tombées dans le tonneau de la malchance étant petites, mais jamais un chat !

L'histoire, ou plutôt, les histoires, racontées dans ce livre sont sympathique, l'auteur y glisse une pointe d'humour qui m'a, je dois bien l'avouer, fais parfois sourire, mais à la longue, c'est rasoir. J'ai eu l'impression de lire toujours la même chose. Plutôt qu'un livre, une simple nouvelle aurait fait l'affaire.

En bref, un livre dont le principal mérite est qu'il est écrit gros, donc ce lit très vite. Mais s'oublie tout aussi vite je pense.
Commenter cet article

Florinette 17/05/2007 21:38

A lire ton résumé, je trouve que cet album est très proche du dessin animé "Titi et grosminet" !

hydromielle 18/05/2007 11:14

;-) oui maintenant que tu le dis .... c'est le pauvre matou qui n'a vraiment pas de bol du tout

Archives

À propos